Croisière Yellow Water: Crocodiles et plus de conseils

Ils disent qu’il ne faut jamais sourire à un crocodile, mais j’ai du mal à m’empêcher de sourire d’émerveillement lorsque je repère mon premier sur Yellow Water Billabong.

Il ne s’agit pas d’un spectacle dans un parc à thème ou d’une interaction artificielle ; c’est un croco sauvage qui fait son truc. Je ne suis à bord de la croisière de deux heures à Kakadu que depuis 10 minutes lorsque nous l’apercevons en train de chronométrer une dame croco suspendue sous l’herbe, et cela se transforme rapidement en un moment de David Attenborough avec le capitaine Ela Moxham racontant. « S’il a attiré son attention, il nagera en dessous et fera des bulles sous son ventre mou », dit-elle. Cela ressemble à un mouvement solide pour moi, mais elle n’est pas impressionnée, sifflant avant de s’enfuir avec un bruissement de sa queue puissante.

Il y a environ 1 000 crocodiles dans la zone de 10 km explorée par Yellow Water Cruises et 10 000 dans tout Kakadu (environ 10 % de la population totale des NT). Cela se traduit par de nombreuses observations et chacune d’entre elles est passionnante, mais la rivière South Alligator ne se limite pas aux reptiles préhistoriques.

Navire de Yellow Water Cruise sur le billabong au lever du soleil
Navire de Yellow Water Cruise sur le billabong au lever du soleil

Il y a une qualité intemporelle dans ce système fluvial de la zone du patrimoine mondial. Le ciel est grand, la lumière changeante. Les eaux sombres se mêlent aux roseaux verts et aux plaines aquatiques ponctuées de pandanus et d’étranges squelettes d’arbres. C’est envoûtant. Nous naviguons lentement vers le coucher du soleil, le moment préféré d’Ela sur l’eau, et il semble que tous les oiseaux de cooee soient sortis pour l’observer avec nous.

Les 20 000 km² de Kakadu contiennent environ un tiers des espèces d’oiseaux d’Australie et ce soir, ils sont sortis. Canards siffleurs, aigrettes blanches, hérons pie, oies pie, pygargues à ventre blanc, hérons de nuit. Une énorme cigogne à cou noir (anciennement appelée jabiru) niche dans la cime d’un arbre. L’endroit est en effervescence.

Grand crocodile d'eau salée
Grand crocodile d’eau salée

De temps en temps, un dos blindé sombre s’élève légèrement au-dessus de la surface. Juste au moment où je pense que les choses ne peuvent pas devenir plus excitantes, quelqu’un me tend une coupe de champagne. Et canapés : ceviche de barramundi local pêché à l’état sauvage avec salsa au citron vert, kangourou au barbecue mariné au thym de brousse avec prune Davidson et (c’est faux?) crocodile fumé avec crème fraîche. Le ciel.

C’est un bref intervalle. Les buffles d’eau attirent l’attention sur les plaines lointaines et les familles de jacana (un oiseau délicat) se frayent un chemin à travers les champs liquides de nénuphars. Ela estime que c’est la meilleure saison pour les nénuphars depuis 30 ans, un tapis de fleurs mauves et blanches.

Assis à l’horizon, l’orbe rose-orange du soleil embrase l’eau, atténuée par un léger brouillard de fumée provenant du lointain retour de Bininj. S’il y avait un ponton résistant aux crocos, je resterais toute la nuit.

About the author

Ozzie

Salut! Je suis Ozzie !

Avant de rejoindre Australia Exploring, j'étais écrivain chez Tripadvisor.

Je recherche pour vous les meilleurs articles sur les aventures de voyage en Australie et dans le monde. Ce site a pour but de vous inspirer à voyager… voyager plus et mieux. J'espère que cela peut vous aider à explorer un peu mieux le monde.

Je suis diplômé de l'Université de Sydney. Je vis en Californie avec ma femme et mes deux enfants.

Catégories

Articles récents